HAYEDEH: LEGENDARY PERSIAN DIVA

Official website of the Documentary

Home چکیده

Hayedeh, légendaire diva de la Perse

نامه الکترونیک چاپ
There are no translations available.


Hayedeh chanteuse persane

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » est un documentaire sorti en 2009 et réalisé par le journaliste et musicien perso-hollandais, Pejman Akbarzadeh. Il retrace la vie et la carrière de la chanteuse persane, Hayedeh.

 

Tourné en France, en Allemagne, aux Pays Bas, en Grande-Bretagne et aux Etats Unis, ce documentaire d’une durée de 100 minutes est en VOST (persan sous–titré en anglais).

 

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » évoque la carrière de la chanteuse depuis ses débuts à la radio dans les années soixante en Perse (Iran) jusqu’aux années quatre-vingt-dix où elle se réfugia en Californie, avant d’y décéder. Avec en arrière plan l’histoire tumultueuse de l’Iran, de sa Révolution islamique qui mit fin à une monarchie millénaire et de ses huit années de guerre contre l’Irak, c’est toute une génération d’artistes talentueux poussés vers l’exile qui mit un terme à leur carrière.

 

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » est richement illustré, avec des extraits de films, de documents sonores, de photos et d’interviews exclusives de celles et ceux qui ont connu et fréquenté la chanteuse tout au long de sa carrière : Andranik, Mohammad Heydari, Anoushiravan Rohani, Farid Zoland, Sadegh Nojouki, le producteur, Manouchehr Bibiyan, le chef d’orchestre Farnoush Behzad, le critique Mahmoud Khoshnam, le soliste « tar », Parviz Rahman-Panah, et la dernière Impératrice de la Perse, Farah Diba (Pahlavi).

 

Ce documentaire fut projeté pour la première fois au Centre Culturel Griffioen en association avec l’Université Vrije d’ Amsterdam à l’occasion du 19 ème anniversaire du décès de Hayedeh.

 

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » fut accueilli avec enthousiasme par la diaspora persane à travers le monde, en Europe comme aux Etats-Unis. La sortie du film fut accompagnée de nombreux interviews et reportages dans les médias persanophones notamment VOA Persian, BBC Persian, Radio Farda et Radio Zamaneh.

 

En avril 2009 « Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » fut projeté lors d’une soirée au centre culturel Rahaward à Aachen en Allemagne. Boycotté par quelques groupes d’extrême-gauche de la diaspora iranienne, il suscita l’étonnement d’un journaliste de Deutsche Welle qui écrivit : « Seules 25 personnes furent présentes à la projection du film, choquant le réalisateur et les organisateurs de l’évènement dont l’intention culturelle et pédagogique ne font aucun doute. »

 

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » fut projeté lors de la 3ème édition du Festival de Film de Noor à Los Angeles le 1er Mai, 2009. Le film a reçu l’hommage du légendaire réalisateur Hollywoodien d’origine persane, Reza Badiyi (Six Million Dollar Man, Mission Impossible, Bay Watch) lors d’une interview avec Homa Sarshar sur Radio 670 KIRN qui décrivit le film comme étant : « un chapitre magnifique et belle de la vie de Hayedeh ».

 

Nominé comme meilleur documentaire au Festival de Film de Noor à Los Angeles, selon Aslan Hafezi, correspondant aux Etats Unis de la BBC, le film suscita une controverse parmi certains membres de la famille proche et des amis de la chanteuse. Ceux-ci reprochèrent en effet des indiscrétions dans la vie privée de la chanteuse.

 

3199 175749490572 580025572 6810799 5759120 n

En Septembre 2009 l’agence de presse semi officielle de la République Islamique « Fars » invectiva le film de Pejman Akbarzadeh, l’accusant injustement d’être une œuvre de propagande visant à célébrer Hayedeh comme une artiste « monarchiste et corrompue ».

 

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » fut projetée au 9 ème Festival International de Films d’Exil de Gothenburg en Suède en Octobre 2009. Suite au succès de la projection au Hagabion Hall, Hooman Khalatbari, un chef d’orchestre de Graz écrivit dans un éditorial sur le site de BBC Persian : « Cet excellent documentaire est la plus complète rétrospective de la vie et de la carrière artistique de la chanteuse ». Il poursuivit : « L’œuvre de Hayedeh restera comme une référence culturelle pour la prochaine génération d’artistes persans ».

 

« Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » fut projeté au 4 ème Festival de Film de Hollande. Afshin Ellian, professeur de droit à l’Université de Leiden, écrivit dans un article du journal Hollandais « Elsevier » : « Une religion qui ne souhaite pas écouter une voix divine [...] ne peut appartenir au monde de la liberté et de la civilisation. Ne me dites pas que l’Islam est une religion normale. L’Islam est un désastre tel le tsunami qui détruit toute opinion et culture qui s’opposent à lui. »

 

amazon craveLe DVD de « Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » est sorti le 20 janvier 2010 pour le 20 ème anniversaire de la mort de l’artiste avec le soutien de la Persian Dutch Network d’Amsterdam.

 


Le Réalisateur :

 

Pejman Akbarzadeh est né à Shiraz, Perse, en 1980. Il fit ses premier pas au piano dès l’âge de 9 ans sous la direction de Gholam Loghmani puis de Bahram Nasrollahi. Il poursuivit ses études de musique et piano de manière plus approfondie auprès de Farman Behboud, professeur au conservatoire de Musique de Téhéran.

Pejman-Akbarzadeh-Concertgebouw-Persian-Piano-Music-Photo-By-Jos-van-Zetten-2012

Pejman Akbarzadeh, Concertgebouw, Amsterdam, 2012 | photo par Jos van Zetten

Dès l’âge de 15 ans, Pejman commença ses recherches musicologiques sur les activités artistiques des musiciens persans du 20 ème siècle. En 1998, il termina le premier volume de sa recherche sur les compositeurs et chef d’orchestre dans un livre publié en 2000. Cet ouvrages fut salué par la revue « Iranian Musicology Quarterly » et est cité en référence dans de publications diverses dont le prestigieux Encyclopedia Iranica.

 

De 2001 à 2005, Pejman Akbarzadeh travailla pour divers journaux réformistes persans à Téhéran dont les revues « Yas-e No » et « Shargh » qui furent interdites par les autorités iraniennes. Certains de ses articles (essentiellement sur la musique, la culture et l’histoire) ont été publiés aux Etats Unis dans la Revue « Persian Heritage » ainsi que « Payvand News ». Il fût également correspondant pour BBC Persian Service.

 

De 2002 à 2006, Pejman représenta l’organisme « Persian Gulf Online » à Téhéran et donna des conférences aux « Persian Studies Foundation » à Shiraz et au « Forum des Artistes » à Téhéran.

 

En 2006, à cause de la censure exercée par le régime iranien sur la liberté d’expression, Pejman quitta l’Iran pour la Hollande où il fut engagé comme producteur à Radio Zamaneh, radio persanophone basée à Amsterdam. Son premier récital de musique persane au piano eut lieu dans la capitale néerlandaise en mars 2008. Le succès de ce concert donné à Bethanienklooster lui offrit l’occasion de jouer dans d’autres villes du Royaume ainsi qu’en Allemagne.

 

En août 2008, Pejman dédia son récital à l’Université de Cologne à son collègue et ami Ahmad Batebi, symbole vivant du mouvement démocratique de l’Université de Téhéran, dont l’image emblématique fut la couverture du journal britannique The Economist en 1999. Celui-ci dut fuir l’Iran après avoir été arrêté et torturé. Le récital fut applaudi par le journal internet Iranian.com et Mahmoud Khoshnam décrivit la performance comme « sensible et douce tout en étant ferme et confiant dans le ton. »

 

En 2009 Pejman termina son documentaire sur la légendaire Diva Persane Hayedeh qui disparut en exil en 1990. « Hayedeh : Légende d’une Diva de la Perse » fut projeté le 1er mai 2009, lors de la 3ème édition du Festival de Film de Noor à Los Angeles. Le film y a reçu l’hommage du légendaire réalisateur Hollywoodien d’origine persane Reza Badiyi (Six Million Dollar Man, Mission Impossible, Bay Watch). Ainsi déclara-t-il, lors d’une interview avec Homa Sarshar sur Radio 670 KIRN, que le film est « un chapitre magnifique et belle de la vie de Hayedeh ».

 

Le film fut également projeté au Festival international de films en exil à Gothenburg en Suède en 2009 et au festival de films iraniens en Zaandam aux Pays Bas en 2010.

 

Lors de l’été 2009, à la suite des mouvements de protestations en Iran qui furent réprimés dans le sang, Pejman rejoignit le mouvement de solidarité internationale en soutien au peuple iranien lors des manifestations à travers l’Europe. Donnant ainsi des concerts à Amsterdam, lors de la conférence "International Solidarity Conference with Iran's Students" tenue à l’Université de Delft ainsi que lors de la conférence sur les Droits de l’Homme et la liberté de la Presse au théâtre Tropen d’Amsterdam en coopération avec UNITED4IRAN.

 

En 2009 Pejman Akbarzadeh présenta lors d’une émission sur les radios hollandaises Radio 5 et OBA Show, un récital de piano en deux parties. Il continue ses études de piano à Amsterdam et travaille actuellement sur son prochain documentaire sur la Communauté persane aux Pays Bas.

Site officiel:  www.PejmanAkbarzadeh.nl

(Des remerciements spéciaux à Elham Heidarpour et Sahand Saber)

 

 

 

اشاره این هفته

Sample image


به زودی:
مرکز اطلاع رسانی ایرانیان در هلند. بازدید

 

تماس با ما

آدرس : آمستردام ، هلند
پست الکترونیکی : کلیک کنید
www.hayedehdocumentary.com